ORGANISATIONS SYNDICALES ET PROFESSIONNELLES, certification légale des comptes

Mis en avant

La loi du 20 Août 2008 soumet désormais les organisations syndicales et professionnelles à des obligations d’établissement, d’approbation, de certification et de publication de leurs comptes (art L 2135-1 à L 2335-6) dans le cadre des nouveaux critères de représentativité au titre de la transparence financière.

La mise en oeuvre de cette certification requiert des compétences spécifiques.

Expert-Comptable diplômé et Commissaire aux Comptes depuis plus de 20 ans, Didier ROSTAING intervient au quotidien aux côtés des élus des Comités d’Entreprise et des IRP pour les assister dans toutes les phases de l’exercice de leur mandat.

Professionnel reconnu pour son indépendance, sa réactivité, sa qualité d’écoute et sa disponibilité, Didier ROSTAING est à même de vous accompagner dans vos démarche, tant en amont pour la phase préparatoire de cette récente exigence, qu’en aval pour l’exercice de la mission légale de Commissaire aux Comptes.

L’enjeu de cette réforme est de taille : elle permet aux organisations syndicales de fournir la meilleure information financière aux utilisateurs, dont les adhérents, qui sont les premiers destinataires des comptes, en particulier pour s’assurer du bon usage de leur cotisation.

Pour toute ces raisons, faites le choix d’une professionnel spécialisé du secteur, qui en maîtrise toutes les spécificités.

Didier ROSTAING, Diplômé Expert-Comptabledidier-rostaing

Cabinet Rostaing – 25500 MORTEAU

Renouvellement d’un CDD

Lorsqu’un contrat à durée déterminée (CDD) ne prévoit pas les conditions de son renouvellement, le fait que le salarié continue à travailler après le terme du contrat initial ne permet pas de prouver qu’il a donné son accord au renouvellement de ce contrat.

Lire la suite

Aides financières pour combattre les TMS

Les troubles musculo-squelettiques concernent tous les secteurs d’activité, tous métiers confondus. Le travail sans douleur physique, c’est possible ?

Lire la suite

Le reclassement d’un salarié inapte

Lorsqu’un salarié a été déclaré inapte à reprendre I’emploi qu’il occupait à la suite d’un accident ou d’une maladie dont l’origine n’est pas professionnelle, l’employeur doit tout mettre en œuvre pour tenter de le reclasser.

Lire la suite